Accueil > Parutions

Naissance du discours sur les édifices chrétiens dans la littérature latine occidentale

D’Ambroise de Milan à Grégoire de Tours




De Gaëlle Herbert de la Portbarré-Viard
Turnhout, Brepols, 2023
478 p.
ISBN : 978-2-503-59445-3

Présentation de l’ouvrage

La naissance du discours sur les édifices chrétiens dans la littérature latine occidentale, d’Ambroise de Milan à Grégoire de Tours, est quasiment contemporaine de l’apparition des monuments chrétiens dans l’Occident romain. La première partie de l’ouvrage met à la disposition des lecteurs (chercheurs mais aussi tout lecteur s’intéressant à l’Antiquité tardive, à sa littérature et à son architecture) un corpus de textes littéraires (prose et poésie) liés aux édifices chrétiens, avec une prise en compte des dossiers archéologiques. La deuxième partie de l’ouvrage est consacrée à l’étude lexicale et culturelle du vocabulaire mis en évidence à partir de ce corpus. Le premier chapitre se concentre sur la présence du vocabulaire de la théorie architecturale, de l’esthétique et de la spiritualité chrétienne entre l’héritage classique et un monde nouveau. Le deuxième chapitre est consacré aux dénominations de l’édifice chrétien et met en évidence la nécessité de prendre en compte la spécificité de chaque terme et d’envisager ses possibles évolutions sémantiques au cours du temps. Enfin, le troisième chapitre envisage les dénominations des différentes parties de l’édifice chrétien à partir de l’exemple de l’espace basilical. L’ensemble de l’ouvrage est une contribution à l’étude de l’émergence de l’église-bâtiment en Occident, mais aussi à l’étude scientifique d’une nomenclature de termes qui ont une importance culturelle considérable. Ils sont en effet à l’origine d’une grande partie du vocabulaire qui, aujourd’hui encore, sert à décrire les édifices du christianisme. Il constitue le début d’une vaste enquête qui devra ensuite être élargie à l’ensemble du Moyen Âge occidental.


L’autrice

Gaëlle Herbert de la Portbarré-Viard est maître de conférences, habilitée à diriger des recherches en langue et littérature latines, à Aix-Marseille Université. Rattachée au laboratoire TDMAM, elle est spécialiste de littérature latine tardive et étudie, en particulier, le discours sur les monuments de l’Antiquité classique à l’Antiquité tardive (architecture et décor), et les liens de ce discours avec les dossiers archéologiques. Ses recherches récentes portent sur l’étude du discours sur les édifices chrétiens en Occident et son vocabulaire entre littérature, technicité et spiritualité.

[Crédit textes : Brepols]

 Commander l’ouvrage sur le site de Brepols